Solidarité Ukraine-Be

L'historique de l'asbl Agora et les liens noués avec Cracovie nous ont amené très vite à réagir dans l'aide humanitaires aux réfugiés ukrainiens qui quittent leur pays. 
La générosité des donateurs, volontaires et bénévoles, mais aussi et surtout l'ampleur de la demande des personnes de terrain nous ont incité à poursuivre et à développer le projet.

 

Vous pouvez le suivre en vous abonnant sur Facebook à la page SolidaritéUkraine-BE.  Merci déjà de votre soutien !

Vous souhaitez organiser une collecte ?
Voici les balises posées par le collectif Solidarité Ukraine-BE pour vous insérer

dans l'organisation mise en place.

Depuis la début de notre action, nous avons sans cesse amélioré le processus (logistique, tri, étiquettes, etc.)

En contact en permanence avec les acteurs de terrain en Pologne, nous avons affiné la méthode et chercher à nous adapter en permanence à la demande.

Les collectes réalisées (généralement avec de très bonnes intentions) peuvent se heurter à 3 problèmes :

  1. Elles ne partent pas. Beaucoup de personnes en effet accumulent les biens et les dons matériels sans s'imaginer les coûts d'expédition et sans en avoir les moyens ;

  2. Elles ne répondent pas à la demande. Les nécessités ne sont pas les mêmes selon qu'on collecte pour les familles arrivant en Belgique, pour les réfugiés qui franchissent le frontière en Pologne ou partir directement en Ukraine ;

  3. Elles sont inefficaces par manque de tris et d'étiquetage. 

Les deuxième et troisième point cités ont pour conséquence des amoncellement de dons qui s'accumulent à la frontière et qui sont inutilisés.

Pour éviter ces 3 éceuils et rester efficaces, nous acceptons de prendre en charge vos récoltes et de les acheminer à nos frais dans de bonnes mains aux condition suivantes :

  1. Elles doivent se limiter à la liste de bien reprise sur ce site et que vous pouvez découvrir en cliquant ici. Elle évolue au fil du temps en fonction de la demande sur le terrain. Mais, bien entendu, si une poste devait être retiré, nous acheminerons quand même ce qui est collecté.

  2. Les bien récoltés doivent être triés. Cela implique beaucoup de déchets. Il est surprenant en effet de constater à quel point les gens confondent la collecte avec un vide-grenier : couvertures déchirées, pantalons troués, chemises sales, oreillers éventrés, couettes tachées... Tout cela doit être jeté ! Les questions à se poser lors du tri : Est-ce que je mettrais ce pull à mon enfant ? est-ce que j'enfilerais les chaussures dans cet état ? Est-ce que je dormirai sur cet oreiller ?

  3. Ils doivent être placés dans des caisses en cartons de taille uniforme et bien fermées. Nous pouvons vous dire où en trouver, voir même vous en fournir (Il n'est pas inutile de solliciter aussi des dons financiers pour financer ce point). Il n'est pas possible de charger le camion de manière efficace avec des cartons de toutes tailles différentes. Pensez également à demander à des magasins de vous réserver leur caisses à bananes, idéales pour les couvertures, couettes, etc.

  4. Chaque boite en carton doit être étiquetée avec les étiquettes que nous vous fournirons (français-polonais)

  5. Enfin, la récolte doit être amenée dans la région liégeoise, soit dans notre centre de tri à Cheratte, soit chez Vincent Logistics à Herstal. Le lieu sera précisé le moment venu.

Moyennant le respect de cette procédure, nous prendrons en charge et à nos frais le transport de votre collecte. Vous aurez la certitude son bon usage et vous pourrez informer les donateurs et bénévoles de votre équipe du suivi grâce aux reportages et videos que nous mettrons à dispositions. Départ du camion, arrivée etc.

Plus de questions ?

Contactez Patrick Willems au 0491/15.15.775.