Organisation de voyages à Auschwitz

 

Dès notre premier voyage, en 2003, le public a répondu présent et nous avons du augmenter au maximum la capacité du car avant de limiter les inscriptions. Fort de cette première expérience, nous avons organisé un deuxième voyage avec deux cars. 67 participants, puis 110, 120… la dynamique des voyages Agora était née et se poursuit encore aujourd’hui.

 

Mais quelles sont les spécificités des voyages Agora ?

 

 

La mixité des âges des horizons

Les voyages Agora sont ouverts à toutes et à tous. La richesse de nos voyages réside justement dans le fait que se côtoient jeunes, personnes âgées, parents, grands-parents… Chaque génération apporte son histoire, son expérience et ses questions.

A cette mixité des âges, s’ajoute la mixité géographique – les participants viennent aujourd’hui aussi bien de Bruxelles, Mons, ou Namur que de Liège ou Verviers – et la mixité sociale.

Nous sommes accompagnés à chaque voyage de quelques élève d’une école qui a choisit d’adhérer à cette philosophie plutôt qu’à la formule d’un voyage scolaire qui ne permet pas la même richesse d’échanges.

Nous comptons régulièrement parmi nous des jeunes issus d’IPPJ ou d’autres institutions de la jeunesse, accompagnés d’éducateurs.

Un voyage en car

Le voyage en car est indispensable à notre dynamique de voyage. Nous voyageons avec de nombreuses places vides et le car devient un véritable espace d’échanges et discussions. Ces heures sont essentielles pour se rencontrer avant d’affronter la visite des camps.

Une visite des camps en partant le matin en avion et en rentrant chez soi le soir n’aurait pas la même richesse et ne cadrerait pas avec l’esprit de notre démarche.
 

La présence de politiciens

Dès le premier voyage, nous avons souhaité associer le monde politique à notre démarche. A chaque voyage, nous invitons des députés et/ou sénateurs des 4 grandes formations politiques. Ceux-ci sont au cœur de notre système démocratique et ont donc une expérience et expertise particulière à partager.

 

Un débat d’idées

Notre démarche n’est pas une démarche « d’historiens » ou scolaire. Nous ne sommes pas à la recherche de chiffres précis ou d’une explication exhaustive. Notre démarche est citoyenne. Elle vise à se laisser toucher par cette visite et à multiplier échanges et débats, avec la volonté d’en tirer des enseignements pour aujourd’hui.

 

Et le secret de la ‘recette Agora’, la richesse du débat et des échanges, ce sont justement les trois ingrédients cités : la diversité, le voyage en car et la présence des ‘politiques’.

Nos voyages en chiffres

Après 15 éditions, nous avons emmené près de 1200 personnes avec nous visiter les camps d'Auschwitz et Birkenau.